En Hollande, être payé avec du sexe est désormais légal pour les moniteurs d’auto-école

En Hollande, être payé avec du sexe est désormais légal pour les moniteurs d'auto-école
En Hollande, être payé avec du sexe est désormais légal pour les moniteurs d’auto-école

Les instructeurs hollandais pourront désormais être payés contre des passes

Tout le monde sait qu’aux Pays-Bas la prostitution est légale, une nouvelle loi du gouvernement vient cependant enfoncer encore un peu le clou en autorisant les moniteurs d’auto-école à offrir des leçons de conduite contre du sexe. Bien entendu il faut que ceux et celles qui apprennent soient âgés de plus de 18 ans et expriment leur consentement.

Bizarre, curieux, anormal ?

Deux ministres sont à l’origine de cette nouvelle loi, une femme, Melanie Schultz van Haegen, ministre des transports et le ministre de la justice : Ard van der Steur. Dans une lettre qu’ils ont remis au Parlement on peut y lire : « «il ne s’agit pas d’offrir des activités sexuelles pour une rémunération, mais d’offrir une leçon de conduite» et précisent que « «lorsqu’un acte sexuel est proposé à la place d’un paiement financier, c’est de la prostitution». Rappelons que la prostitution est autorisée dans le pays.

Une loi loin de faire l’unanimité

En Hollande, l’Etat considère ceux qui pratiquent la prostitution comme des travailleurs indépendants. Cependant, le député du parti conservateur Union Chrétienne, Gert-Jan Segers, qualifie cette loi «indésirable» et se demande comment vont apparaître les prestations sur les feuilles d’impôts.

Une mesure qui trouve son écho chez celles qui veulent apprendre en payant de leur personne, car, selon The Telegraph, les recherches sur le web sont en très nette hausse depuis la promulgation de la loi.

Laisser un commentaire

Top