NISSAN NOTE, le survivant

Nouveau Nissan Note 2013.

Dans la catégorie des minispaces, Renault Modus, Ford BMax, Citroen C3 Picasso, Peugeot 1007, rares sont les modèles à faire peau neuve. Pourtant, Nissan remet le couvert avec le NOTE. Plus affûté que jamais, il mise tout sur le style et des équipements de haute technologie.

109079_3_6 (Medium)

A la manière des crossovers de la marque, JUKE et QASHQAI, le NOTE est le fruit d’un développement dont tous les aspects clés ont été étudiés pour la clientèle européenne au Centre Technique de Nissan Europe qui se situe au Royaume-Uni et en Espagne.

106053_1_5 (Medium)

Coté look, l’avant présente des surfaces très travaillées dans lesquelles s’imbriquent les projecteurs et la calandre. Il se démarque singulièrement de la concurrence grâce à des lignes musclées qui le rendent plus masculin ; sa ligne de toit abaissée de 15 mm renforce cet aspect. D’un point de vue habitabilité, le NOTE n’apporte guère de prestation supplémentaire.
Au chapitre des innovations, Le NOTE inaugure le Nissan Safety Shield : trois prestations de sécurité nouvelles qui offrent au conducteur une visibilité à 360°, une prestation inédite sur une citadine. La caméra arrière, implantée sur le hayon, restitue des images grand-angle qui permettent au conducteur de se garer sans risque, mais aussi d’avoir une meilleure visibilité lorsque la vue est gênée.
Du côté des motorisations, les ingénieurs ont travaillé sur les émissions de CO2 pour le rendre encore moins polluant. Par exemple le NOTE 1,5 DCi n’émet que 92 g/km de CO2 et sa consommation mixte est de 3,6 l/100 km. Trois blocs sont proposés au choix : 1,2 l essence de 80 ch, 1,2 l DIG-S suralimenté de 98 ch et 1.5 dCi de 90 ch d’origine Renault. Toutes les versions sont équipées en série du système Stop & Start.

106084_1_5 (Medium)

Laisser un commentaire

Top